jeudi 18 mai 2017

Labourer : plus néfaste que les pesticides ?

Une étude danoise de grande envergure a étudié les interactions entre le travail du sol, la fertilisation et les pesticides.
Ont ainsi été comparés : le type de travail du sol (labourer ou semer directement sans labour), le type de fertilisation azotée (d'origine synthétique ou animale) et différentes doses de différents pesticides. Oui j'ose le mot pesticide plutôt que produit phytosanitaire ou produit de protection des plantes puisqu'ici l'étude analyse les effets "cide" sur la vie du sol. Les résultats de cette étude me suggèrent que l'on pourrait parler également en ces termes pour le labour et le nommer "labouricide". A lire dès à présent sur mon blog : mon analyse et celle de Frédéric Thomas (rédacteur en chef de la revue TCS) sur cette remarquable étude scientifique.


Pour vous abonner à la revue TCS (techniques culturales simplifiées agronomie écologie innovation), suivez ce lien.